À l'école, Difficultés et troubles d'apprentissage, Technologies

Les outils d’aide à l’écriture et à la lecture : que dit le ministère ?

21 janvier 2016

Comment aider les élèves ayant des troubles de l’apprentissage à réussir les examens ? Quels outils sont disponibles ? Quelles règles faut-il suivre pour utiliser les logiciels d’aide pendant les épreuves ?

Des logiciels d’aide autorisés durant les examens

Certains élèves sont atteints de trouble de l’apprentissage et ne peuvent réaliser les mêmes épreuves que les autres dans les mêmes conditions. On les appelle aujourd’hui des élèves « ayant des besoins particuliers » et de nouvelles mesures sont mises en place pour favoriser leur réussite scolaire.

La Direction de la Sanction des études a diffusé en octobre 2010 une nouvelle infoSanction liée aux troubles de l’apprentissage : l’utilisation des outils d’aide à la lecture sera autorisée, en particulier s’il s’agit de lecture assistée par un logiciel proposant une fonction de synthèse vocale.

Il s’agit principalement de s’adapter aux besoins des élèves tout en maintenant les exigences de façon uniforme afin de valider les diplômes.

Des règles à suivre pour bénéficier de cette réforme

  • La durée de l’épreuve doit être prolongée tout en veillant à ce que l’élève ne puisse pas communiquer avec les autres.
  • La présence d’un accompagnateur est nécessaire pour apporter de l’aide sans pour autant influer sur les réponses.
  • Les logiciels adaptés aux besoins des élèves doivent être offerts : comme WordQ pour l’aide à la lecture ou la prédiction de mots, Antidote pour l’aide à l’écriture. Il est important de veiller à désactiver certaines fonctions selon les épreuves, comme la reconnaissance vocale de SpeakQ pour évaluer la capacité d’écriture de l’élève. Durant une épreuve de langue seconde, un logiciel de traduction peut également être utilisé.
  • L’accès à un ordinateur doit être prévu sous certaines conditions.
  • Divers appareils doivent être à disposition, pour écrire, enregistrer les réponses, lire plus facilement (visionneuse, loupe…).

De nombreux logiciels permettent de favoriser la réussite scolaire des élèves atteints de troubles de l’apprentissage. En autorisant l’usage de ces outils durant les examens, le ministère veille ainsi à l’égalité des chances de chacun.

Articles récents