Technologies

La philosophie WordQ

19 novembre 2014

La philosophie de WordQ est de permettre à l’élève d’exprimer sa pensée à l’écrit plus facilement et plus simplement. WordQ veut aider l’utilisateur à prendre les idées qu’il a en tête et à les exprimer à l’écrit.

Trop souvent les élèves ayant des difficultés d’écriture vont être en mesure de verbaliser leurs idées, mais pas de les écrire. Cela vient donc à dire que lorsqu’on veut les évaluer avec des examens écrits, on évalue plutôt leur incapacité à écrire et non ce qui se trouve réellement dans leur tête.

Parce que WordQ ne remplace jamais l’utilisateur, il peut être rapidement mis dans les mains des élèves ayant des difficultés sans crainte que le logiciel n’en fasse trop. Une majorité (jusqu’à 80 à 85 % des élèves selon les spécialistes) d’élèves ayant des difficultés de lecture ou d’écriture ou ayant une dyslexie / dysorthographie trouveront en WordQ une aide suffisante pour exprimer leur plein potentiel.

Pour les élèves ayant besoin d’une aide de remplacement puisqu’ils écrivent « au son » et l’aide de WordQ n’est pas suffisante, une prédiction de mots phonologique ou avec pictogrammes sera alors à privilégier.

Cliquez ici pour voir la vidéo de présentation

 

Articles récents