À l'école

La méditation dans les écoles

6 novembre 2015

Qu'est-ce que la méditation ? Que peut-elle apporter à ceux qui la pratique dans le cadre d'un apprentissage et plus précisément aux enfants scolarisés ? Qu'en disent les études sur le sujet et faut-il intégrer la méditation à la vie quotidienne de nos écoles ?

La méditation et ses effets scientifiquement prouvés

La méditation est un exercice mental, une technique permettant de concentrer son attention sur le moment présent. D’origine spirituelle, on retrouve ses fondements dans toutes les religions du monde mais il est possible de pratiquer la méditation de façon parfaitement laïque. Elle est alors appelée «méditation pleine conscience» ou «mindfulness», et connait de plus en plus de succès : Revenir à l’ici et maintenant pour retrouver en clairvoyance sur les situations, lutter contre l’anxiété, faire baisser son niveau de stress, voilà ce que propose la médiation. Et c’est pourquoi les professionnels s’intéressent désormais au fait d’enseigner la «pleine conscience» dans les écoles.

Plusieurs études de Neurosciences, Psychologie et Éducation (Waters, Barsky, Ridd, Allen) s’intéressent aux effets de la méditation sur l’apprentissage des élèves. Même si les études sont récentes et manquent encore de recul, les résultats obtenus auprès des enfants qui pratiquent déjà la méditation en classe sont encourageants : une meilleure estime de soi, des émotions plus positives, moins de stress et une meilleure gestion de l’impulsivité. Les élèves gagneraient également en compétences sociales. On observerait même une baisse significative des comportements négatifs comme la colère ou la désobéissance. Ces résultats se croisent d’ailleurs avec les observations que la docteure Anne-Marie Bureau met en avant durant son entrevue donnée à Ici Radio Canada Première. Elle souligne également une augmentation des performances scolaires… Voilà peut-être la réponse tant attendue par les professeurs afin de retrouver calme et ambiance studieuse dans les classes !

La méditation en pratique

Si certains enseignants utilisent déjà la méditation, d’autres se demandent comment intégrer ces pratiques dans un programme scolaire déjà surchargé. Quelques pistes sont étudiées : instaurer une formation commune pour les professeurs. Insérer un temps réservé à la « pleine conscience » durant les activités proches de la méditation (jeux de concentration, musique, sports en plein air…). Une autre possibilité serait d’instaurer la méditation comme partie intégrante de la vie scolaire, en créant des espaces réservés à cette pratique dans la bibliothèque ou la cours de l’école. De quoi apaiser les élèves comme les professeurs !

Concrètement, méditer demande peu de moyens : trouver un endroit apaisant et un moment adapté au recueillement, choisir une posture qui permet la détente sans trop perdre en maintien (il ne s’agit pas de s’endormir !), se concentrer sur sa respiration….Et le plus important : laisser défiler ses pensées sans s’y accrocher et sans les juger. Et en fixant son esprit sur un point précis, un son, une phrase qu’on répète, on parvient enfin à faire cesser cette agitation mentale qui assaille chacun d’entre nous et nous fait perdre tous les jours en énergie. Les enfants autant que les adultes…

Articles récents