À l'école, Technologies

Écrire sur internet ou raconter le web ?

10 juin 2013

Écrire sur Internet

Écrire sur internet et raconter le web. Existe-t-il vraiment une différence ? Celle-ci est dans l’approche et le type de contenu publié. Est-ce que c’est deux approches peuvent être utilisées en classe ?

Écrire sur internet

Ceci correspond à publier du contenu. Ceci peut se faire sur un blogue, sur une page Facebook, dans un Wiki, etc. Brigitte Léonard a écrit un très bon article sur son blogue Brigitte Prof. Dans cet article, elle explique comment l’utilisation d’un site de classe a eu un impact positif sur celle-ci. Écrire sur internet c’est bien beau, mais que peut-on publier dans le contexte d’un site de classe ? Voici les recommandations de Brigitte:

Des photos d’activités de classe, des fichiers audio d’élèves lisant leur production ou autres, des sondages, des productions communes, des vidéos. Les possibilités sont infinies et représentent une belle façon pour les enseignants, comme les élèves, d’être créatifs et innovateurs. Depuis quelques années,  j’incite les élèves plus forts académiquement à écrire sur le blogue alors que la classe termine les travaux. Cette pratique s’avère très motivante pour la majorité d’entre eux et leur permet d’aller beaucoup plus loin en écriture.

Elle a aussi mis en place un 2e blogue pour les élèves seulement. Le but de celui-ci est de permettre aux élèves de commenter et de prendre la parole.

Depuis septembre, ils ont travaillé très fort pour apprendre à lire et à écrire, et c’est pourquoi je leur dédie cet espace afin qu’ils puissent prendre la parole et démontrer leur grand talent d’écrivain et d’écrivaine!

Tour à tour, ces 20 magnifiques enfants écriront sur des sujets variés. Je vous invite à les encourager en leur laissant vos commentaires.

Voici un autre exemple d’écriture sur internet.

Antoine Coté est un enseignant de français et il a mis en place une activité pédagogique sur wiki. Le terme wiki signifie « vite » en hawaïen. Le plus populaire de tous les wikis est Wikipédia.

Voici ce qu’est un wiki selon Wikipédia:

Un wiki est un site web dont les pages sont modifiables par les visiteurs afin de permettre l’écriture et l’illustration collaboratives des documents numériques qu’il contient. Il utilise un langage de balisage et son contenu est modifiable au moyen d’un navigateur web.

Voici un résumé du projet: les élèves de français en 3e secondaire devaient créer un village fictif en inventant des personnages et des lieux. Comme les personnages devaient avoir des liens entre eux et ils devaient fréquenter des lieux, les élèves devaient faire des liens hypertextes pour faciliter la navigation sur le site. Lorsque les pages ont été créées, les élèves devaient améliorer les pages de leurs collègues (en corrigeant les fautes, en travaillant la mise en page, en ajoutant du contenu ou des images). Le village ainsi créé servait de « corpus » pour leur pratique de production écrite. Une fois leur pratique corrigée par l’enseignant, les élèves devaient la retravailler et l’ajouter sur le site, toujours en ajoutant les liens hypertextes nécessaires. Le site a servi à nouveau pour la vraie production écrite. Pour terminer, quelques élèves plus forts ont fait une correction finale du site.

Voici le lien de ce projet wiki: http://fr.celvain.wikia.com/wiki/Wiki_Celvain

Pour la construction de cette activité, cet enseignant a utilisé le site Wikia. Ce site n’est pas spécifique à l’éducation et il y a donc de la publicité. Wikispaces est une solution pour l’éducation et sans publicité.

Dans le cas d’un blogue, il existe plusieurs outils gratuits et simples d’utilisation comme Blogger, WordPress et Tumblr.

Maintenant, voyons voir la différence entre publier sur internet et raconter le web.

Raconter le web

Le concept de raconter le web est assez nouveau et il est surtout arrivé avec les médias sociaux. Par exemple, si je trouve un blogue qui m’intéresse je peux l’ajouter à Feedly qui est mon lecteur de fil RSS. Il est simple ensuite de parler de ce blogue et de le citer sur mon propre site ou sur Twitter. Il est aussi possible d’organiser du contenu de différents blogues. Cette action se nomme la curation. La curation est le principe d’organiser, d’éditer et de partager du contenu pertinent. Le blogue que vos lisez actuellement est un mélange de contenu original et de curation. Pour quelqu’un qui ne veut pas gérer un blogue personnel, il existe aussi quelques outils de curation en ligne comme Scoopit et paper.li.

Actuellement, les médias sociaux comme Twitter et Facebook sont énormément utilisés pour diffuser du contenu d’actualité. Même plusieurs personnes n’utilisent que ces outils pour publier en ligne. Faire une curation de ce contenu et le partager peut devenir compliqué. Il existe une possibilité pour résoudre ce problème et cet outil est Storify.

Charles Pucheu-Planté, du blogue Centre départemental de documentation pédagogique de l’Essonne, a écrit un bon article sur le principe de raconter le web. Il parle de Storify et des possibilités offertes par cet outil.

Comment faire pour valoriser un twitt, un lien posté sur Facebook, un commentaire, une photo et une vidéo ? Storify est une réponse à ce problème.

Agréger et diffuser des contenus issus des réseaux sociaux n’est pas le seul intérêt de Storify. En effet, cet outil permet également de construire du story-telling, c’est-à-dire de raconter des histoires. Les éléments ne sont pas simplement agrégés les uns à la suite des autres par ordre chronologique ou selon un classement thématique. L’utilisateur peut décider de l’ordre dans lequel il souhaite insérer ses différents éléments et ainsi construire un discours cohérent. De plus, des annotations ou du texte peuvent être ajoutés entre les différents éléments pour renforcer l’argumentation de l’histoire ainsi construite.

Storify ne permet pas simplement de copier-coller des références du Web, il permet surtout de les synthétiser, de les intégrer dans un discours écrit cohérent et construit. Bref, d’utiliser le Web comme une source d’information propice à la démonstration.

Je peux donc raconter un évènement en partagent du contenu en lien avec cet évènement. Par contre, cette approche est-elle possible dans une classe ? Voici quelques pistes pédagogiques.

Storify est pédagogiquement intéressant sur plusieurs points et plus particulièrement pour celles ou ceux qui souhaitent travailler l’éducation aux médias, une utilisation réfléchie des réseaux sociaux. Que puis-je faire avec Storify ?

- Des panoramas de presse 
- Des analyses de buzz sur les réseaux sociaux 
- Décrypter les interactions sociales sur les réseaux sociaux 
- Construire un bref exposé rapide en agrégeant des contenus trouvés sur les réseaux sociaux 
- Communiquer une synthèse de production effectuée sur un réseau social (par une twittclasse par exemple). 
- Travailler les langues étrangères

 

Comme vous pouvez le voir, il existe plusieurs façon de publier sur le web. Il est possible d’écrire directement du contenu et il est aussi possible d’organiser du contenu et même de raconter une histoire à partir de publications sur les médias sociaux.

Photo par mkhmarketing

Articles récents