2 façons possibles d’utiliser le code QR dans une classe

22 février 2013

Qrcode_wikipedia_fr

L’intégration de code QR dans une classe est une possibilité intéressante pour un enseignant qui veut optimiser l’utilisation des appareils mobiles.

Kédem Ferré a écrit un bon article sur le site Educavox.fr. Il explique bien l’origine de cet outil et quelques statistiques intéressantes sur le sujet.

Les QR codes (« Quick Response » codes) ont été inventés au Japon en 1994. Ce sont des codes à deux dimensions contenant des informations qui, grâce à un lecteur de QR codes, peuvent être décodées avec une tablette, un smartphone, un téléphone mobile équipé d’un appareil photo ou une simple webcam. Les informations contenues dans un QR code peuvent être de différents types, par exemple un lien internet, du texte, une vidéo, l’envoi d’un email ou encore l’envoi d’un SMS.

Quelques chiffres utiles :
  • En 2011, pour la première fois dans l’histoire du numérique, les ventes de smartphones ont dépassé celles des ordinateurs (desktop et portable).
  • Le smartphone prend tellement d’importance qu’au lieu des traditionnelles études trimestrielles, Médiamétrie mesure désormais mensuellement l’audience de l’internet mobile.
  • 89% des utilisateurs en France ont déjà vu un QR code.
  • Plus de 80% des QR codes sont scannés à partir de supports papier, dont près de 50% à partir de magazines et journaux.
  • Une augmentation de 1200% de QR codes scannés entre juillet et décembre 2010.
  • En 2010, les japonais ont scanné plus de QR codes qu’ils n’ont envoyé de SMS.
  • D’ici 2015, les connexions internet mobiles dans le monde auront dépassé les connexions depuis un ordinateur (de bureau ou portable).

Voici une vidéo faite par des jeunes. Elle explique très bien le fonctionnement du code et comment l’utiliser avec un téléphone.

Voici deux exemples d’utilisation du code QR en classe.

Ces deux exemples proviennent du site Teaching like its 2999 de Jennifer Magiera. J’ai eu la chance de rencontrer cette enseignante de mathématique et elle est un réservoir infini d’idée pour l’intégration des technologies en classe. Voici donc une traduction de ses deux idées pour le code QR.

1) Présenter les travaux des élèves en classe

Lorsqu’un enseignant a la possibilité d’utiliser les technologies, les travaux des élèves sont donc numériques. Comment faire pour présenter et rendre disponible ces travaux aux autres élèves ou même aux parents dans la classe ? Devons-nous imprimer le travail ou imprimer une capture d’écran dans le cas d’une vidéo ? Plus ou moins intéressant ! Le code QR peut rendre le tout beaucoup plus simple.

Cette enseignante a donc un babillard dans sa classe. Pour chaque travail, ses élèves doivent faire un code QR. Ceci veut dire que les travaux sont en lignes. Pour construire un code, on doit avoir une adresse internet. Ceci est un point important puisque nous avons tendance à faire produire le travail et celui-ci reste sur l’appareil. Le travail doit donc être dans Dropbox ou dans un autre espace web. Ensuite, il est facile pour elle de mettre en place une exposition en affichant les codes QR des travaux.

Elle explique aussi une autre approche pour exposer les travaux. Ses élèves devaient choisir un objet dans la classe. Ils devaient ensuite en calculer la surface et faire une vidéo pour expliquer leur démarche. Cette vidéo peut être faite très simplement avec une application gratuite comme Educreation. L’élève doit avoir un compte et la vidéo est publiée en ligne dans son compte. L’élève doit ensuite faire un code QR avec l’adresse de la vidéo. Les codes sont ensuite imprimés et collés sur l’objet en question. L’enseignante et les autres élèves peuvent donc scanner le code pour connaitre la démarche de l’élève.

2) La création d’une bibliothèque interactive.

Code QR

Plusieurs enseignants du primaire ont des livres dans leur classe. Une bibliothèque interactive permet à un élève d’écouter une courte vidéo de 60 secondes sur le livre. Le fonctionnement est assez simple. Lorsqu’un élève lit un livre, il doit en faire une critique. Cette critique est ensuite enregistrée avec la caméra du iPad. La vidéo est ensuite envoyée sur le compte YouTube de la classe et ensuite organisée sur le site web de la classe. L’enseignante peut donc organiser les vidéos sur le site par thème ou même par livre. Un autre élève peut prendre un livre et scanner le code collé sur celui-ci. Le code va donc l’envoyer directement sur la page internet du site de la classe où sont organisées les critiques vidéos de ce même livre.

Voici deux sites pour créer des codes QR:

Goqr.me

Kaywa

Merci de partager cet article 🙂

Image code QR: source sous licence du domaine public

Articles récents