À l'école

Changer sa relation au stress : un atout pour les examens

20 décembre 2015

Qu’est-ce que le stress ? Pourquoi est-il tant redouté ? Comment en faire un allié ? Quelles pistes pour aider les enfants à vivre autrement le stress ?

Le stress : une réaction normale qui parfois prendre trop de place

Tous les humains ressentent du stress. Il s’agit d’une réaction parfaitement normale : elle permet d’avoir les ressources nécessaires pour fuir ou se battre. Mais selon les personnes, le stress peut paralyser ses ressources et nuire aux performances.

C’est particulièrement vrai dans les situations d’examen : des études prouvent que trop de stress peut affecter la mémoire et empêcher l’élève de réussir. Certains en arrivent à abandonner l’école et préfèrent fuir les examens.

Faire du stress une ressource

La cause principale d’un stress élevé est fortement liée aux croyances de l’élève, mais aussi des parents et des enseignants : si les examens sont perçus comme étant déterminants pour l’avenir, alors l’enjeu est tellement fort que le degré de stress explose.

La première chose à faire consiste à lutter contre ces croyances. Un examen n’est qu’une étape dans la vie d’un étudiant, il ne détermine pas sa vie entière.

La deuxième chose à faire est liée au regard que l’on porte sur le stress. Un examen est un défi et non pas une menace ! Le stress est là pour permettre de mobiliser ses ressources pour surmonter les difficultés…

Accompagner ses enfants dans leur relation au stress

Voici quelques pistes de réflexion pour aider les enfants trop stressés :

  • Rappeler que le stress est normal et ne pas chercher à le supprimer.
  • Questionner les émotions de l’enfant, l’écouter, l’encourager.
  • Transmettre une vision positive de l’échec : il permet de faire de nouveaux choix, d’apprendre et de progresser.
  • Distraire les enfants pour les empêcher de ruminer des pensées négatives.
  • Chercher le mode d’apprentissage le plus adapté à chacun.

Articles récents