À l'école, Difficultés et troubles d'apprentissage, Technologies

Aider sans remplacer l’élève

25 January 2018

Les élèves qui ont de la difficulté à écrire vont dépenser beaucoup d’énergie cognitive à écrire chacun des mots. Ça leur demande tellement d’énergie qu'un logiciel de prédiction de mots comme WordQ va beaucoup les aider sans jamais les remplacer. Voici comment.

WordQ est un outil qui offre, globalement, 2 fonctionnalités : la prédiction de mots et la synthèse vocale. Quand on parle de prédiction de mots, ce que ça veut dire c’est que le logiciel prédit des mots qu’on veut peut-être écrire pour nous permettre de nous concentrer beaucoup plus sur les idées à transmettre que sur la façon d’écrire les mots. Et la prédiction de mots est influencée par 3 facteurs principaux :

  1. Les lettres qu’on écrit;
  2. Notre profil WordQ qui évolue et devient encore plus performant;
  3. Du contexte de la phrase.

Les élèves qui ont de la difficulté à écrire vont dépenser beaucoup d’énergie cognitive à écrire chacun des mots. Ça leur demande tellement d’énergie de cerveau que ça devient très difficile d’écrire ce qu’ils ont compris, lu, étudié, analysé, créé, etc.

Pourquoi?

Alors, la prédiction de mots de WordQ est conçue pour aider les élèves, mais sans jamais les remplacer. Ce que ça veut dire c’est que malgré tout, l’élève est toujours au centre du processus d’écriture. Les élèves qui choisissent le premier mot prédit sans réfléchir se retrouvent souvent avec des phrases qui ont peu de sens. Et c’est la force de WordQ: aider sans jamais remplacer. De la même façon qu’une paire de lunettes nous aide à lire, c’est toujours notre cerveau qui traite les signaux reçus par nos yeux.

Avec WordQ, la prédiction de mots est orthographique et phonologique, mais pas complètement, car si on élève n’a pas besoin de la prédiction de mot phonologique, le logiciel va en faire trop pour lui, va le remplacer. Avec WordQ, la qualité de ce qu’on écrit est égale aux efforts qu’on y met… on ne peut pas avoir de meilleurs résultats que la somme de notre talent et nos efforts avec WordQ.

Tous les experts s’entendent pour dire qu’une grande majorité des élèves ayant des difficultés ou un trouble d’apprentissage comme la dyslexie peuvent exprimer leur réelle compétence avec la prédiction de mots de WordQ.

À qui sert la prédiction de mot phonologique?

Cela dit, un petit pourcentage d’environ 15% ont besoin d’une prédiction de mots plus puissante, une prédiction qu’on va qualifier de phonologique. Ce que ça veut dire c’est qu’on peut écrire un mot comme “Wazo” et le mot prédit sera oiseau « o-i-s-e-a-u ».

C’est toujours plus de travail utiliser WordQ que de ne pas l’utiliser, mais pour les élèves qui en ont besoin, ça change leur vie!

Articles récents