À l'école, À la maison, Apprentissages et potentiel humain, Difficultés et troubles d'apprentissage, Ressources, Technologies

Des outils pour aider les élèves ayant un TDA/H à mieux écrire

10 novembre 2016

Pistes de solutions pour des enfants ayant un TDA/H qui éprouvent des difficultés en orthographe.

Difficultés d'écriture chez les élèves ayant un TDA/H

Dans son article sur les difficultés d’écriture des élèves ayant un trouble déficitaire d’attention avec ou sans hyperactivité, Line Massé,  Ph. D. en psychologie, orthopédagogue et psychoéducatrice, nous indique que, selon l’étude de Mayes et Calhoun (2006), 25 % des enfants ayant un TDA/H rencontreraient des difficultés en orthographe et plus de 60 % en expression écrite.

Les élèves ayant un TDA/H ont souvent un déficit au niveau de la mémoire de travail verbale et visuelle. Ils ont donc plus de difficultés avec l’apprentissage de l’association son-lettre et de l’écriture des sons dans l’ordre correct. Ils ont également de la difficulté à se rappeler la forme des lettres ou le contour du mot et à les écrire dans le bon sens. Les mots ayant des lettres muettes ou doubles sont particulièrement difficiles à épeler pour eux.

Difficultés liées à l'orthographe d'usage : quelques solutions proposées

Madame Massé propose, entre autres, quelques pistes de solutions pour résoudre certaines difficultés liées à l’orthographe d’usage :

  • Exercices permettant d’améliorer la conscience phonologique pour favoriser l’apprentissage de l’épellation des mots courants.
  • Bien regarder un mot afin d’en prendre une photographie dans sa tête. Ensuite, l’élève ferme ses yeux et le visualise. Lorsqu’il est prêt, il ouvre les yeux et l’écrit.
  • Utiliser un traitement de texte qui soulignera les fautes commises.
  • Utiliser un réviseur orthographique, un réviseur dysorthographique, un dictionnaire électronique ou un prédicteur de mots.

Parmi les outils de prédiction de mots, on retrouve le logiciel WordQ. Il peut être grandement bénéfique pour ces élèves comme aide à l’écriture parce que :

  • il propose toujours des mots bien orthographiés;
  • il permet de se concentrer davantage sur ses idées que sur le processus d’écriture;
  • il offre également la rétroaction vocale, ce qui est non négligeable. Comme chaque mot qui est écrit est immédiatement lu, l’élève peut s’assurer de la justesse de son texte. Il pourra ensuite sélectionner l’ensemble de son texte pour en faire la révision (recherche de fautes de frappe, de mots manquants, amélioration de la structure de phrase, etc.).

Math et Mots Monde propose un autre logiciel pouvant aider les élèves ayant un TDA/H à apprendre l’orthographe lexicale : Dybuster Orthographe. Ce logiciel d’entrainement à l’orthographe permet de faire des liens différents dans le cerveau afin de retenir à long terme l’orthographe des mots. Il utilise les couleurs, la musique, les formes et les structures pour y arriver. Son utilisation favorise l’acquisition de la conscience phonologique ainsi que la fluidité de lecture.

Ce logiciel est efficace, entre autres, pour les raisons suivantes :

  • permet de se faire une image mentale du mot grâce aux couleurs et à la structure;
  • permet de visualiser, à l’aide des indices donnés par le logiciel, la structure syllabique du mot, le nombre de lettres dans le mot et la couleur de chaque lettre. S’il y a une lettre muette à la fin d’un mot ou s’il contient une lettre double, l’élève le saura. L’indice de couleur indiquera à l’élève de quelle lettre double ou muette il s’agit;
  • permet de diminuer les erreurs dues aux inversions de lettres ou de syllabes ou les erreurs de substitution de lettres ou de sons semblables grâce aux indices de couleur.

Articles récents